Présentation des spectacles

 

 

 

CHANSONS...GUITARES !

Rythmes latins, valses poétiques, balades folk, blues ou bossa-nova, mélodies apparemment simples mais aux harmonies subtiles, les chansons de Gilbert LAFFAILLE se prêtent à de multiples arrangements, du plus sobre au plus savant. Après deux décennies en piano-voix, Gilbert retrouve aujourd’hui la formule de ses débuts où il faisait les beaux soirs du Centre Américain de Paris en compagnie de Jack ADA. Plus tard, dans les années 90, la collaboration avec Michel HAUMONT avait donné lieu à trois albums parmi les plus réussis de Gilbert : ICI, TOUT M’ÉTONNE, LA TÊTE AILLEURS. C’est donc à des retrouvailles amicales et musicales que nous avons le plaisir de vous convier ! À cette occasion Gilbert piochera dans toutes ses périodes, des premiers succès des années 70, Le Président et l’éléphant, Neuilly blues, Le Gros Chat du marché, en passant par les années 90, La Faute à personnes, Neige, Tout m’étonne, La Tête ailleurs, La Java sans modération, Les Raisins dorés, jusqu’à celles du dernier album paru en 2013 : Le Jour et la Nuit.

Gilbert pour ce nouveau spectacle est accompagné par deux guitaristes de talents :

Michel HAUMONT
Considéré comme l’un des plus talentueux guitaristes et compositeurs de musique folk en Europe, il débute en 1974 en pleine effervescence de ce courant et enregistre son premier disque à 16 ans. D’autres albums suivront révélant au public un talent singulier de guitariste acoustique. L’Olympia, avec John Renbourn et Planxty, consacre ce compositeur français atypique. Une année passée outre-Manche avec son complice Jack Ada lui permet d’assurer une quarantaine de concert en compagnie de Ralph Mc Tell.
Guitariste des premiers albums de Philippe Chatel, il joue dans la comédie musicale Émilie Jolie. Précurseur de la guitare M.I.D.I. en France, on le retrouve aux côtés de Vincent Absil, Maxime Le Forestier, Véronique Rivière, Georges Moustaki, Pierre Barouh, Julien Clerc, Marie Baraton et de nombreux artistes de la chanson.
Il donne aujourd’hui des concerts en solo dans le monde entier.

Jack Ada
Il est l’un des premiers guitaristes français à aborder le style
finger picking : influencé par Marcel Dadi il commence la guitare très jeune au début des années 70. En quelques années le duo qu’il forme avec Michel Haumont tourne un peu partout en France et en Angleterre. Il publie alors L’ABC de la guitare folk, méthode pour débutants.
Dans les années 70 et 80, il accompagne Gilbert Laffaille, Marie-José Vilar, Philippe Chatel, Véronique Rivière, Jean Schulteiss, Djamel Allam, Vincent Absil... et joue dans la comédie musicale Émilie Jolie au Casino de Paris. Il élargira sa palette en accompagnant par la suite des artistes aussi divers que Phil Collins, Gwendal, Lara Fabian, Maxime Le Forestier, Graeme Allwright, Jean-Félix Lalanne ou le groupe Alaska.